Revenu universel : de la mauvaise utilisation des sondages

En matière d’enquête d’opinion, la formulation de la question joue un rôle prépondérant

Le candidat Benoît Hamon propose un revenu «versé toute la vie de 18 ans jusqu’à la mort» et ce sondage a demandé aux personnes interrogées à quel point elles étaient favorables (ou non) au fait d’«instaurer un revenu universel de base, qui serait versé à tous les Français de la naissance à la mort».

Une différence flagrante qui a tout de même permis à l’AFP, puis aux journaux le Point et l’Express d’affirmer que «plus de 60% des Français se montrent hostiles à cette mesure phare du programme de Benoît Hamon». Ouais, mais … non.

source : http://www.liberation.fr/elections-presidentielle-legislatives-2017/2017/01/24/61-des-francais-sont-ils-vraiment-opposes-au-revenu-universel-de-benoit-hamon_1543724